Envie de participer ?
ARGENTON SUR COURANT ALTERNATIF

Argenton : 27 Sud Sologne : 26 .

Mi-temps : 27-5.

Pour Argenton : 4 essais de Raverdy (13e), Pellerin (13e), Lachèvre (15e), Ponroy (31e), 2 transformations de Le Boisselier (13e, 15e) et 1 pénalité Le Boisselier (21e)

Pour Sud Sologne : essai de Daguenet (19e), de pénalité (55e), Bouhours (63e), Lebon (80e) et 2 transformations de Blondeau (63e, 80e)

Carton blanc : à Argenton, Baudat ; à Sud Sologne, Goetz.

Carton jaune : à Argenton, Desfemmes et Pellerin.

Après deux succès en autant de rencontres depuis le début de la saison, Argenton visait la passe de trois hier dans son stade des Marais. Et face à une équipe solognote, composée de joueurs de Salbris et de Lamotte, la tâche n’était pas aisée. Mais comme l’annonçait cette semaine Jules Lachèvre, les riverains avaient pour eux un double avantage : celui d’être prêt physiquement et animé du souci de faire vivre le ballon. Face aux golgoths solognots, cette technique a fait merveille en début de match.

Une mi-temps chacun

En un quart d’heure de jeu, les locaux menaient déjà 19-0 après trois essais signés Raverdy, Pellerin et Lachèvre, tous consécutifs à des mouvements d’ampleur. Sonné, Sud Sologne n’abdiquait pas pour autant et sur l’une de ses rares incursions en terre adverse, il trouvait la faille (19-5, 19’). Camille Ponroy répondait presque du tac au tac et avec les trois points inscrits sur pénalité par Le Boisselier, le break était fait à la mi-temps (27-5). Après la pause, le match s’équilibrait. Le premier acte disputé sur un rythme très enlevé avait laissé des traces. Les capots étaient ouverts et les artistes laissaient leur place aux ferrailleurs. Le jeu devenait haché et les fautes nombreuses. Une configuration nettement à l’avantage des visiteurs. Argenton concédait ainsi un essai de pénalité (27-12, 55’) puis un autre inscrit par Bouhours. (27-19), les mouches avaient changé d’âne. Avec huit points d’avance désormais le matelas avait fondu mais restait suffisant pour compenser un éventuel essai des Solognots, qui ne manquaient pas de l’inscrire dans les arrêts de jeu. Chaque équipe aura eu sa mi-temps et tout le monde repart content. À Argenton la victoire, aux visiteurs le bonus défensif. « On a fait une première mi-temps de rêve puis dans la deuxième on déjoue complètement. On est totalement absents des débats. Au final on retiendra la victoire. Trois succès d’affilée y a longtemps que ce n’était pas arrivé à Argenton », réagissait à chaud, Jules Lachèvre


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.